Le stationnement urbain : opérateurs, marchés et concurrence

Par Fabrice COLETTO - LABATTE  et préface du Professeur Lucien RAPP

Sur près de 150 pages, sont abordées les différentes facettes du secteur du stationnement en France ; essentiellement, mais pas seulement, sous l’angle de vision « opérateur ». 
En premier lieu, le marché et sa segmentation. Partant d’une summa divisio entre stationnement en voirie et hors voirie, sont détaillées ensuite les différentes catégories d’opérateurs. En outre, on s’appuie sur une étude juridique de l’activité relevant généralement du service public, et pouvant être gérée directement par une collectivité territoriale ou bien déléguée à des opérateurs privés. 
Ensuite, on s’intéresse au management et à l’économique du stationnement en voirie et hors voirie. Les aspects métiers sont passés en revue puisque les parties 2 et 3 accordent une part importante aux techniques de management (gestion tarifaire, monétique, lutte contre la fraude…). Chacune de ces parties étant complétée par une radioscopie du marché (taux d’équipement, tarifs…). L’ensemble reposant sur une enquête menée sur 163 villes.
La quatrième partie est consacrée à l’étude de la structure industrielle du marché et de la concurrence. Il s’agit d’examiner les conséquences en terme d’efficience économique découlant de la taille des opérateurs, suivant qu’ils appartiennent à la catégorie des majors (opérateurs d’envergure nationale voire internationale) ou à l’inverse des locals. Puis est abordée la concurrence proprement dite : mesure objective, implications sur le plan des tarifs observés, sans oublier l’interdépendance intéressante entre stationnement en voirie et hors voirie…
La réflexion globale sur ce secteur s’achevant sous l’angle moderne de la théorie des « marchés contestables » : en particulier, l’accent est mis sur la notion de barrières à l’entrée du marché en visant tout autant à les détecter qu’à en mesurer les conséquences…

 



L'auteur

Diplômé de l’Université des Sciences Sociales de Toulouse et de l’I.E.I.D avec une spécialité en droit et économie du transport aérien, l’auteur a exercé essentiellement dans l’univers des sociétés d’économie mixte (SEM). 
Assurant des fonctions de direction du département stationnement d’une filiale de la SCET (Groupe Caisse des Dépôts et Consigations) géré en délégation de service public, puis également de chargé d’études en économie immobilière dans le cadre d’opérations de renouvellement urbain, c’est la confluence de ces deux missions qui l’a incité à explorer le secteur du stationnement tellement présent dans notre vie quotidienne et pourtant mal connu du grand public…

En savoir plus...

L'Institut d'Etudes Internationales et de Développement (I.E.I.D.) est un laboratoire de recherche rattaché à l'Université Toulouse 1 Capitole (UT1) et à son Ecole doctorale. Il est aujourd'hui dirigé par le Professeur Lucien RAPP. L'I.E.I.D. a centré l'objet de ses recherches sur le thème des relations internationales et de la mondialisation et plus particulièrement de la coopération technique internationale et du commerce international au service du développement économique. Aujourd'hui, l'Institut est engagé depuis quelques années dans l'analyse de la dimension institutionnelle et juridique du réseau Internet et du phénomène du commerce électronique. A l'initiative de son directeur actuel, le Professeur Lucien RAPP, l'Institut a redéployé ses travaux de recherches dans le domaine des industries d'infrastructures, généralement dites "industries de réseaux" : les télécommunications, le transport aérien, l'énergie électrique, la distribution de l'eau ; et le développement.

 

 

Se procurer le livre

L'ouvrage est disponible chez tous les libraires francophones du réseau Dilicom, ou bien directement auprès de l'éditeur Aparis Université, et bien entendu sur les sites de ventes en ligne (Amazon.fr, Fnac, Alapage, Chapitre, etc...) Prix : 30 € TTC - ISBN : 978-2-35607-649-6